Un monstre à Paris

« Dans le Paris inondé de 1910, un monstre sème la panique. Traqué sans relâche par le redoutable préfet Maynott, il demeure introuvable… Et si la meilleure cachette était sous les feux de « L’Oiseau Rare », un cabaret où chante Lucille, la star de Montmartre au caractère bien trempé ? » (source Allociné).

Dimanche, je ne savais pas trop quoi aller voir au cinéma et je me suis rappelée des bonnes critiques que j’avais ici et là sur ce film. Je n’ai pas été déçue car Un monstre à Paris est un joli conte, plein de poésie. Il m’a fait beaucoup pensée à Ratatouille ou au jeu vidéo du Professeur Layton avec ce Paris de jadis. Les dessins sont très fins, les dialogues souvent drôles. La bande-son n’était pas mal non plus et pourtant je ne suis pas trop cliente de Mathieu Chédid. Un bel hommage rendu au film de Melies.

Un joli film sur la tolérance, l’amour, l’amitié et l’orgueil à aller voir en famille. Et surtout ce qui fait plaisir, c’est que ce film soit 100% français pour une fois.

Publicités

2 réflexions sur “Un monstre à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s