Ma chronique ciné : Ma part du gâteau

France, ouvrière, vit dans le nord de la France, à Dunkerque avec ses trois filles.
Son ancienne usine a fermé et tous ses collègues se retrouvent comme elle au chômage. Elle décide de partir à Paris pour trouver un nouveau travail. Elle va trouver un stage pour devenir femme de ménage. Assez rapidement, elle se fait engager chez un homme qui vit dans un univers radicalement différent du sien. Cet homme, Steve est un trader qui a réussi, il travaille entre la City de Londres et le quartier de la Défense à Paris.

Les deux individus vont se côtoyer. Cette ouvrière va découvrir les gens qui vivent dans le luxe. Elle va finir par découvrir que cet homme, fort séduisant et sympathique, est en partie responsable de la faillite de son ancienne entreprise.

Nouveau film du réalisateur de l’auberge espagnole, Cédric Klapisch, ma part du gâteau est bien lent à démarrer. On y voit d’abord France faisant une tentative de suicide à Dunkerque puis de Steve, trader aux dents longues. Mais une fois cette mise en place terminée, le film se révèle assez drôle, mordant. Klapisch brouille d’ailleurs assez bien les cartes car moi j’aurai bien vu une fin à l’eau de rose genre Pretty Woman. Et bien non pas là et finalement ce n’est pas plus mal. Même si j’ai trouvé que le film se terminait un peu en eau de boudin. Personnellement, je trouve que pour ce qui est des films sociaux Ken Loach est bien meilleur.

Mais bon, ma part du gâteau reste un film agréable à regarder. Allez je vous dis quand même d’y aller.

2 réflexions sur “Ma chronique ciné : Ma part du gâteau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s